Affaire cachée : des restes humains dans le frigo d'un commissariat de France


Macabre découverte pour des policiers du commissariat de Rezé, près de Nantes.

Vendredi dernier, des morceaux d’organes ont été retrouvés dans le frigo de la salle de repos des policiers, au milieu des yaourts et autres produits alimentaires.

affaire-cachee-des-restes-humains-dans-le-frigo-dun-commissariat-de-france

Les restes humains, prélevés lors d’une autopsie, étaient destinés à un laboratoire d’analyses.

C’est un autre policier qui les avait indélicatement placé dans le frigo de ses collègues.

Ce sont des fragments de poumon, cerveau et foie placés dans des petits pots scellés à l’autopsie destinés à des analyses complémentaires. Ils auraient dû aller directement dans un frigo dédié, au commissariat central de Nantes, comme le veut la règle.

Bien que ces restes humains n’auraient jamais dû se trouver là, l’étourdi qui les a stockés dans le frigo de la salle de repos ne s’expose pas à une sanction, puisque le directeur départemental de la santé publique estime que cet acte n’a rien de gravissime.

C’est une histoire regrettable et un manque de discernement. Nous allons rappeler la procédure aux fonctionnaires

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

X
... sur les réseaux :