Affaire Maëlys - Le suspect est interrogé ... pour un autre cas de disparition !


Le principal suspect dans l'affaire Maëlys, est placé en garde à vue depuis ce lundi 18 décembre et interrogé sur la disparition d'un "militaire" survenue à Chambéry en avril dernier, selon les informations du Dauphiné Libéré.

Nordahl Lelandais a décidément du souci à se faire.
Cet ancien militaire de 34 ans, principal suspect dans l'affaire Maëlys, a été placé en garde à vue par les gendarmes de Chambéry (Savoie) dans le cadre d'une autre affaire.
Depuis ce lundi 18 décembre au matin, il est interrogé sur la disparition d'un militaire, survenue à Chambéry en avril dernier, comme l'affirment nos confrères du Dauphiné Libéré.

Des enquêteurs se sont rendus ce lundi matin à la prison de Saint-Quentin-Fallavier, où Nordahl Lelandais est incarcéré depuis plus de trois mois, pour interroger le trentaire.
Mis en examen pour l’enlèvement et le meurtre de Maëlys, la fillette disparue fin août lors d’un mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère), l'ex-militaire est cette fois-ci entendu par la section de recherches de Chambéry sur la disparition d'un caporal âgé de 24 ans, Arthur Noyer.

Ce jeune caporal a disparu dans la nuit du 11 au 12 avril à Chambéry à la suite d'une soirée entre amis.
Il avait été aperçu pour la dernière fois vers 4 heures du matin en train de faire du stop à la sortie d'une boîte de nuit.
Suite à cette disparition inquiétante, le parquet de Chambéry avait ouvert une enquête pour enlèvement et séquestration, confiée à la section de recherches de Chambéry.

Toujours selon Le Dauphiné Libéré, la cellule de Nordahl Lelandais a été perquisitionnée et différents prélèvements ont été réalisés ce lundi.
Lui et le caporal Noyer fréquentaient les mêmes établissements du centre-ville de Chambéry.
Après avoir été entendu par les gendarmes, le trentenaire a été extrait de sa cellule, encadré par un important convoi de gendarmerie.
Par ailleurs, une perquisition a eu lieu au domicile du suspect, à Domessin (Savoie).

Les enquêteurs sont "confiants" au vue des éléments recueillis dans la disparition du caporal Noyer, a assuré une source judiciaire au Dauphiné Libéré.
Interrogé, le procureur de Chambéry a confirmé que la garde à vue de Nordahl Lelandais a commencé ce lundi 18 décembre à 10h30 et devrait durer 48 heures.
Dans l'après-midi, le convoi transportant le suspect est arrivé à la caserne de la section de recherches de Chambéry.

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

X
... sur les réseaux :