Affaire Maëlys - Le témoignage d'un cousin de la maman accable ...


Ce jeudi 18 janvier, BFMTV a recueilli de nouvelles informations à propos de la disparition de la petite fille ... un témoin a parlé ! Ces propos sont accablants ...

Pas un jour sans qu'une nouvelle information ne vienne relancer cette tragique affaire.
Depuis cette maudite nuit du 26 au 27 août à Pont-de-Beauvoinsin dans l'Isère.
Cette nuit-là, Maëlys, une fillette de 9 ans qui assistait à une fête de mariage disparaîssait.

Après de nombreuses investigations, les enquêteurs ont arrêté Nordahl Lelandais un ancien maître-chien âgé de 34 ans.

Nouveau rebondissement ce jeudi 18 janvier.
La chaîne d'information BFMTV révèlent de nouvelles informations.
Une proximité aurait été établie entre la fillette et Nordahl Lelandais.
On savait pour l'instant que Maëlys avait présenté Nordahl comme étant son “Tonton” à sa maman.

Selon BFMTV, un témoin, le cousin de la mère, affirme avoir aperçu une discussion entre le suspect présumé et l'enfant à l'extérieur de la salle où se déroulaient les festivités.

Il aurait entendu Nordahl Lelandais demander à la fillette de passer par une certaine entrée lui disant qu'il prendrait un autre chemin avant de la retrouver dehors.
Lors des auditions devant le juge, ce témoignage a été présenté au suspect principal.
Il a alors répondu qu'avec ces mots, il cherchait à éviter que les enfants, Maëlys et un garçonnet blond dont il a parlé à plusieurs reprises, ne tombent en se prenant les pieds dans les câbles de la sono qui se trouvaient sur le sol de l'itinéraire emprunté à ce moment-là.

De plus, le cousin de la maman de Maëlys a modifié ses déclarations à propos de l'heure où il a vu la fillette :

"En premier lieu, j'ai dit au revoir à la mariée qui était à l'entrée de la salle, et je suis retournée dans la salle pour dire au revoir au marié, Eddy.
J'ai alors vu Maëlys.
Elle m'a tapé sur la fesse en me disant de faire un bisou à ma fille...
Il était entre 2h45 et 3h.
Je vous donne une fourchette car je n'ai pas regardé l'heure.
Lorsque je suis parti, il était 3h10 ou 3h20", a-t-il dit aux enquêteurs lors de sa troisième audition.

Cet élément est essentiel car l'image où on voit la voiture présumée de Nordahl Lelandais a été prise à 2h47.

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

X
... sur les réseaux :