CHOC - Après la mort de Johnny ... Thomas Dutronc redoute celle de son père !


Thomas Dutronc a rendu hommage à Johnny Hallyday ... il a salué son courage, mais a aussi évoqué "sa crainte" de voir son père, Jacques Dutronc, disparaître à son tour.

Thomas Dutronc était présent samedi 9 décembre, pour représenter sa famille à la cérémonie d'hommage dédiée à Johnny Hallyday.
Le fils de Françoise Hardy et Jacques Dutronc avait justement passé du temps avec l'idole des jeunes, lors de la tournée des Vieilles Canailles, durant laquelle les deux artistes étaient réunis pour chanter sur scène avec Eddy Mitchell.
Il s'est confié sur cette rencontre et son admiration pour la star, alors malade, dans les colonnes du magazine Gala.

Il est notamment très admiratif du courage de Johnny Hallyday, qui sortait d'une très grosse chimiothérapie lorsqu'il a attaqué la première date de la tournée ...

"On était tous très inquiets au début, le jour de la première, car il sortait juste d'une grosse chimio, il n'était pas bien et a annulé les répétitions.
Mais après, il y a eu certains jours où c'est Johnny qui était à fond pour faire des balances et c'est Eddy et mon père qui étaient crevés !"

L'énergie déployée par le rockeur lors de cette tournée avait même laissé espérer à Thomas Dutronc que Johnny se relèverait de la maladie, à l'image de sa mère ...

"On se disait tous que c'était un phoe­nix.
D'autant qu'il avait tout le soutien médical nécessaire.
Moi j'ai vu ma mère s'en sortir in extre­mis alors j'avais de l'espoir."

Cependant, le chanteur ne se faisait plus d'illusions depuis quelques semaines sur la santé de Johnny Hallyday et un espoir de rémission.
Il précise ainsi que Laeti­­cia avait prévenu son père "il y a trois semaines, un mois, que ça n'allait plus".

Mais ce décès confronte surtout le jeune homme a une réalité brutale, la crainte de voir son père disparaître à son tour ...

"Et puis ce qui me fait peur avec la dispa­­ri­­tion de Johnny, c'est qu'elle me renvoie à celle de mon père, un jour.
Et je ne la veux pas…", indique-t-il ainsi.

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

X
... sur les réseaux :