DRAME - Une jeune femme a été retrouvée morte après avoir été mutilée par ses deux chiens ... lors d'une promenade.


Une scène macabre ... "Bethany Lynn Stephens", 22 ans, a été retrouvée morte dans une zone boisée où elle allait souvent promener ses deux chiens.

L'information a été annoncée lors d'une conférence de presse par James Agnew, sherif du conté de Goochland en Virginie.

Selon Agnew, le père de Stephens a appelé la police jeudi, affirmant qu'il croyait avoir trouvé sa fille - qui aurait été portée disparue pendant plus d'une journée.
Le père de Stephen a ajouté qu'il semblait que ses chiens la «gardaient».

En arrivant sur les lieux, les autorités ont passé environ une heure et demie à essayer d'attraper les chiens, décrit par le sherif comme "deux très gros chiens pit-bulls qui étaient très réticents à se faire prendre".

Agnew a poursuivi en disant qu'ils ont trouvé "divers articles d'habillement ... déchirés en petits morceaux" autour de son corps.
"Il était très clair que la femme blessée avait subi des blessures très sévères et qu'elle avait été mutilée par ces chiens", a-t-il ajouté.

Partageant les rapports préliminaires du médecin légiste, Agnew a déclaré :
"Il semble que l'attaque ait été une attaque violente lancée par les chiens de la victime alors qu'elle était en promenade avec eux."
"La victime avait des blessures défensives sur les mains et les bras, comme pour avoir essayer de garder les chiens loin d'elle, ce qui serait compatible avec une attaque alors qu'elle était encore en vie", a-t-il poursuivi.
"Il semble qu'elle a été prise au sol, ait perdu conscience, et que les chiens l'aient ensuite attaquée jusqu'à sa mort."

Agnew a également révélé que Stephens avait été trouvé avec des plaies perforantes sur son crâne.

"C'était le résultat d'une attaque absolument macabre. Au cours de mes 40 années d'application de la loi, je n'ai jamais rien vu de tel", a-t-il ajouté.

Le shérif a ensuite révélé que les deux chiens sont actuellement pris en charge par le "Goochland Animal Control" et que le bureau du shérif cherche à faire euthanasier les animaux.

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

X
... sur les réseaux :