Elle a fait la morte pendant une heure: "J'ai essayé de ne pas respirer, ne pas pleurer"


Isobel Bowdery, une Sud-Africaine de 22 ans, a vu la mort de près au Bataclan vendredi dernier. Son témoignage fait froid dans le dos.

bataclan-elle-a-fait-la-morte-pendant-une-heure

Isobel Bowdery a tout vu. Cette jeune femme sud-africaine de 22 ans assistait au concert des Eagles of Death Metal au Bataclan au moment des attentats vendredi dernier. Elle a raconté son terrible témoignage sur Facebook (plus de 500.000 partages).

 

"Un massacre"

"C'était juste un concert de rock vendredi. On n'aurait jamais pensé que ça nous arrive. L'ambiance était tellement bonne. Tout le monde dansait et souriait", se souvient Isobel Bowdery.

Elle poursuit: "Quand les hommes sont entrés par la porte avant et qu'ils ont commencé à tirer, on a pensé, maladroitement, que ça faisait partie du spectacle. Ce n'était pas seulement une attaque terroriste, c'était un massacre."

"J'ai eu une chance incroyable"

Isobel Bowdery a vécu un véritable cauchemar à Paris.

"Choquée et seule, j'ai fait la morte pendant plus d'une heure. J'ai essayé de retenir ma respiration, ne plus bouger et ne pas pleurer. Je ne voulais pas montrer ma peur à ces hommes. J'ai eu une chance incroyable de survivre. J'ai espéré que quelqu'un me dise qu'il s'agissait d'un cauchemar. Mais faire partie de cette horreur m'a ouvert les yeux sur les héros. Pour l'homme qui m'a tranquillisée et qui a mis sa vie en danger pour cacher ma tête. Pour ce couple qui a échangé des paroles d'amour, me faisant croire qu'il existait toujours un bon côté dans ce monde. Pour la police qui est parvenue à sauver des centaines de personnes. Pour les étrangers qui m'ont consolée en rue", conclut Isobel Bowdery.

you never think it will happen to you. It was just a friday night at a rock show. the atmosphere was so happy and...

Posté par Isobel Bowdery sur samedi 14 novembre 2015

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

X
... sur les réseaux :