Friends Trip 2 : Bouleversée par les insultes, Emilie CRAQUE ! Vidéo


Emilie Amar de Friends Trip 2 ne fait pas l'unanimité. Sur Twitter et Facebook, la pote de Ricardo est en effet souvent la cible de violentes critiques. De quoi la bouleverser, au point de pleurer en évoquant le sujet à l'occasion d'une récente interview avec Sam Zirah.

friends-trip-2-bouleversee-par-les-insultes-emilie-craque

"Ca me fait mal au coeur"

Grâce à Emilie Amar, on ne s'ennuie pas devant Friends Trip 2. Tantôt grande gueule, tantôt sexy, la candidate de la Team Ricardo met l'ambiance dans l'émission de NRJ 12. C'est ainsi que depuis le début de la saison, elle nous a déjà offert des clashs, une gifle à Nicolas, des phrases cultes et un test de culture G improbable. Des séquences qui ont souvent fait réagir les internautes, nombreux à critiquer la bimbo. Du coup, cette dernière a "pris la fuite avec les réseaux sociaux", comme elle le confie dans une interview accordée à Sam Zirah. "Ca me fait mal au coeur. Ce sont des gens qui ne me connaissent pas. Ils ne savent rien de moi. Je peux comprendres...," ajoute ainsi Emilie, avant de se mettre à pleurer et de s'interrompre : "J'ai pas envie de parler de ça".

"Ça affecte énormément ma mère"

Pour Emilie Amar, le plus dur à supporter, c'est de faire souffrir ses proches : "Le pire, c'est mes parents (...) Mes parents ont Facebook. Ils lisent les articles, ça les fait rigoler, ils trouvent ça drôle de voir leur fille pas très fute-fute. Ils trouvent ça mignon. Quand ils lisent les commentaires, je sais que ça affecte énormément ma mère. Mon père aussi et qu'il veut pas me le montrer. Mes amis aussi, qui gèrent mes réseaux sociaux. Mon meilleur ami...". Et si elle peut "comprendre" que les téléspectateurs la jugent par rapport à ses nombreux coups de gueule dans NRJ 12, la candidate rappelle qu'"on ne voit pas tout" à la télé. Puis de conclure à ce sujet : "Bloquer les gens n'est pas prendre la fuite. C'est juste une manière pour moi de protéger mes amis." Avis aux haters.


Source : PureBreak

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

X
... sur les réseaux :