Johnny Hallyday - Catherine Deneuve sort de son silence et dit TOUT sur sa relation avec le Rocker


En 1962, Cathe­rine Deneuve et Johnny Hally­day étaient réunis au cinéma pour les besoins du film Les Pari­siennes. L’oc­ca­sion pour l’ac­trice de reve­nir sur sa rela­tion avec le chan­teur.

Avant de deve­nir l’icône qu’il était, Johnny Hally­day s’est forgé une carrière auprès des plus grands.
Et si la chan­son était son domaine de prédi­lec­tion, le rocker s’est égale­ment frotté à l’art du cinéma.
Avant d’ob­te­nir des rôles dans les films de Claude Lelouch et de Jean-Luc Godard, Johnny Hally­day a donné la réplique à Cathe­rine Deneuve en 1962 dans la comé­die Les Pari­siennes.

Une colla­bo­ra­tion profes­sion­nelle qui a fini par débou­cher sur une brève romance comme le confie Cathe­rine Deneuve dans le maga­zine des Inro­ckup­tibles :

"Je l’ai revu souvent depuis le film. J’avais beau­coup d’af­fec­tion pour lui.
Un peu plus que de l’af­fec­tion d’ailleurs.
Un vrai atta­che­ment."

Comme la plupart de ses amis et du public, l’ac­trice de 74 ans a vu Johnny Hally­day lors de ses concerts et ses pres­ta­tions l’ont plus que convain­cue :

"C’était extra­or­di­naire de le voir sur scène.
Ça m’est arrivé plusieurs fois à Bercy, au Palais des sports…
Et j’étais toujours très impres­sion­née, confie-t-elle.
Il subju­guait vrai­ment son public.
Il irra­diait une extra­or­di­naire puis­sance et en même temps quelque chose de plus doux, du charme."

L’ac­trice, qui l’a connu à ses débuts, affirme que le talent du chan­teur a grandi d’an­née en année :

"Sa voix est deve­nue de plus en plus belle avec le temps, plus puis­sante, plus déchi­rante.
Et puis surtout, ceux qui l’ont connu savent à quel point il était quelqu’un d’ex­trê­me­ment gentil, sympa­thique.
Et très drôle aussi."

Un homme de grandes quali­tés.

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

X
... sur les réseaux :