La cyber-bataille ne fait que commencer ... l'actuelle attaque des cyber-djihadistes s'annonce sans précédent


Des pirates se présentant la plupart comme islamistes ont massivement attaqué des sites français en tout genre, en réaction aux opérations des Anonymous.

Sous la bannière Opération France (ou #OpFrance), les hackers ont piraté des milliers de sites web en quelques jours (le site spécialisé Zataz évoque plus de 19.000 sites web attaqués par plus de 27 groupes de hackers localisés dans le monde entiers : Tunisien, Maroc, Algérie, Mauritanie, Indonésie, Malaisie, Mexique...).

Plusieurs se revendiquent notamment des groupes comme le Middle East Cyber Army (MECA), le Cyber Califat, la cyber-force islamique unie ou les Anons Ghost.

Sur les sites piratés, la page d'accueil est modifiée. Bien souvent, elle affiche un fond noir et des slogans tels "Il n'y a de Dieu qu'Allah", "Death to France" ("Mort à la France") ou "Death to Charlie" ("Mort à Charlie").

la-cyber-bataille-ne-fait-que-commencer-la-prochaine-attaque-des-cyber-djihadistes-serait-sans-precedent

"L'islam n'est pas synonyme de terrorisme"

Malgré leurs nombreuses attaques, les pirates du Middle East Cyber Army (MECA) prennent soin de se distinguer des terroristes islamistes. "Un musulman n'est pas un terroriste. C'est exactement l'inverse de l'islam. Notre religion est paisible, toute personne qui a lu le Coran comprend cela", estime un porte-parole de MECA, interrogé par Zataz. Pour lui, les cyber-attaques contre les sites français visent à "prouver au monde que l'islam n'est pas synonyme de terrorisme" ... une interprétation qui leur appartient.

Reste que le MECA annonce une cyber-attaque massique pour le jeudi 15 janvier :

Nous avons déjà piraté des milliers de sites, mais ce qui va venir le 15 janvier sera beaucoup, beaucoup plus important.

La cyber-bataille ne fait que commencer.

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

X
... sur les réseaux :