Laura Smet conteste le testament de son père, Johnny Hallyday


Laura Smet a fait savoir, ce lundi 12 février par le biais de ses avocats, qu'elle souhaitait contester le testament de son père Johnny Hallyday.

Les ennuis autour du testament de Johnny Hallyday débutent.
Ce lundi 12 février, les avocats de Laura Smet ont fait savoir à l'Agence France Presse que la fille du chanteur décédé le 5 décembre dernier souhaitait contester le testament de son père.
Laura Smet a demandé à ses avocats "de mener toutes les actions de droit" pour contester les dispositions testamentaires de Johnny Hallyday qui confierait "l'ensemble de son patrimoine et l'ensemble de ses droits d'artiste" exclusivement à sa seule épouse Laeticia.

Communiqué officiel (dans son intégralité) des avocats de l'actrice :

"Laura Smet a découvert avec stupéfaction et douleur le testament de son père Johnny Hallyday au terme duquel l'ensemble de son patrimoine et l'ensemble de ses droits d'artiste seraient exclusivement transmis à sa seule épouse Laeticia par l'effet de la loi californienne.

S'il en était ainsi, son père ne lui aurait rien laissé: ni bien matériel, ni prérogative sur son œuvre artistique, ni souvenir - pas une guitare, pas une moto, et pas même la pochette signée de la chanson Laura qui lui est dédiée.

Ce testament prévoit aussi qu'en cas de prédécès de son épouse, l'ensemble des biens et des droits de Jean-Philippe Smet seraient exclusivement transmis à ses deux filles Jade et Joy par parts égales.

Mais ces dispositions extravagantes contreviennent manifestement aux exigences du droit français.

Aussi, Laura Smet a-t-elle confié à Maitre Emmanuel Ravanas, au Bâtonnier Pierre-Olivier Sur, à Maitre Hervé Temime, la mission de défendre ses intérêts et de mener toutes les actions de droit permettant la sauvegarde de l'œuvre de son père."

"Si des héritiers s'estiment lésés, c'est à eux de prouver qu'ils peuvent prétendre à plus"
Aux États-Unis, il est, en effet, possible de léguer tout son héritage à une seule et unique personne comme nous l'expliquait maître Pierre Houcarde :

"Aux États-Unis, on peut léguer toute sa fortune à un individu sans que ne rentrent en compte les liens familiaux.
Si des héritiers s'estiment lésés, c'est à eux de prouver qu'ils peuvent prétendre à plus."

Laeticia Hallyday n'avait plus revu les fils de son mari, David Hallyday et Laura Smet, depuis l'enterrement du rockeur à Saint-Barthélemy, le 11 décembre dernier.

Nul doute que les ennuis autour du testament de la star ne font que commencer.

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

X
... sur les réseaux :