Le coup de gueule sans pitié d'Enora Malagré suite à l'horrible canular dont elle a été victime


Ce mardi 10 mars, Cyril Hanouna consacrait une large partie de son émission média Touche pas à mon poste à l'effroyable accident d'hélicoptère survenu sur le tournage de l'émission Dropped sur TF1, la veille, qui a coûté la vie à dix personnes.

Enora Malagré a également pris la parole suite à la rumeur de très mauvais goût dont elle a fait l'objet ce matin. Incriminant le journaliste de France Info à l'origine de la propagation de la rumeur, la chroniqueuse de TPMP s'est exprimée avec le franc parler qu'on lui connaît. "Je vais m'adresser à cet abruti : pendant quelques minutes, ma mère a cru que je m'étais fait poignarder. Donc mon gars, tu vas rendre ta Carte de presse et faire correctement ton travail", lance-t-elle d'abord, avant d'être appelée par Cyril Hanouna à tempérer ses propos. Malgré tout, Enora persiste et signe : pas d'indulgence à l'égard de ce journaliste. "Vous imaginez ma mère qui, pendant quelques minutes, pense que je me suis fait poignarder. Il aurait fallu se renseigner et faire son travail. Y'a moi, et puis y'a ma famille et mes amis derrière qui se sont inquiétés. La personne qui a voulu se faire mousser en faisant ce canular débile va être très prochainement appréhendée", assure-t-elle.

Elle livre également quelques détails sur la façon dont la police est intervenue chez elle, appliquant le principe de précaution. "Ma porte n'a pas été défoncée, mais la police est venue chez moi avec un très gros dispositif, c'est très traumatisant. Et la personne continue à faire le malin, mais elle va être appréhendée car on a une police formidable ici qui réagit au quart de tour", conclut Enora Malagré, contenant ses larmes.

Cette affaire a commencé quand, à 11h24, France Info publie sur son site internet : "Le compagnon de l'animatrice Enora Malagré a appelé la police pour dire qu'il venait de poignarder la jeune femme." Le journaliste Olivier Boy, qui oeuvre au service justice de la station du groupe Radio France, relaie la nouvelle via son compte Twitter... Une information erronée et vraisemblablement de source policière, transmise suite à l'appel d'un jeune homme qui réalisait un canular téléphonique. En effet, comme nous vous le révélions plus tôt dans la journée, Enora Malagré était tranquillement en train de faire son yoga quand la police a débarqué chez elle avec un dispositif conséquent. A l'origine de cette mauvaise blague, un admirateur amoureux d'elle ( entre autres !) qui pratiquerait un harcèlement depuis la parution dans la presse de photos la présentant avec son nouveau petit ami.


Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

X
... sur les réseaux :