L'Italie sort de la crise ... grâce aux revenus de la prostitution et de la drogue !


L'économie italienne est de retour ... en quelque sorte.

L’Union européenne a réorganisé les calculs de données économiques, stimulant la croissance italienne revue à la hausse par rapport à sa précédente estimation. Le déclin de 0,1% du premier trimestre 2014 s'est ainsi transformé en 0%.

Alors, évidemment, ce n’est pas exactement ce que l’on appelle une consécration, mais ce qui rend ce relatif progrès encore plus relatif qu’il ne l’est déjà ... c’est que selon l’AFP l’Italie obtient ces chiffres grâce à la comptabilisation des revenus illégaux de la prostitution, des narcotiques, du marché noir du tabac et de l’alcool, l'AFP qui explique

Le nouveau système de comptabilité, vise à faciliter les calculs comparatifs de données entre différents pays, indépendamment du fait de savoir si ces derniers ont oui ou non légalisé la prostitution et dépénalisé le commerce de la drogue, tout en sachant que pour certains, ces chiffres figurent déjà dans le calcul du PIB.

Après tout, qu’est-ce qu’un peu d’hypocrisie au nom de la précision comptable ?

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

X
... sur les réseaux :