Mort de Johnny - Un proche avoue : ILS LUI ONT MENTI ... jusqu'au bout !


Invité sur le plateau BFMTV dimanche 10 décembre, "Claude Lelouch" a expliqué que jusqu’au bout, Johnny Hallyday était persuadé que le miracle aurait lieu, mais ses proches, eux, avaient conscience de la gravité de la situation.

Johnny Hallyday s’est toujours battu contre la maladie qui le rongeait.
Redoublant de rage et de volonté, multipliant les projets (Vieilles Canailles, album studio, tournée…), le rockeur a montré à sa façon qu’il ne redoutait pas la mort.
"Fuck cancer ", répétait-il.
Malgré les traitements, tout l’amour de sa famille, le soutien sans faille de ses amis et admirateurs, le Taulier s’es est allé dans la nuit du 5 au 6 décembre.
La France entière a assisté à l’incroyable hommage populaire qui s’est tenu samedi 9 décembre à Paris.

Le dimanche 10 décembre, Claude Lelouch, réalisateur d’Un homme et une femme, était invité sur le plateau de BFMTV pour parler de son grand ami.
Pour lui, Johnny Hallyday n’avait pas conscience qu’il allait succomber à son cancer, même lorsqu’il était dans un état critique :

"Il savait incons­ciem­ment qu’il allait encore une fois trou­ver la solu­tion. C’est un homme qui croit au miracle parce qu’il a été confronté au miracle toute sa vie. Sa vie est une succes­sion de miracles."

Claude Lelouch a rappelé que Johnny était le seul à ne pas voir l’accablante vérité.

"J’ai parlé hier avec Khayat qui l’a soigné[l'oncologue David Khayat, NDLR], jusqu’au bout, il a été persuadé que le miracle aurait lieu.
Nous, on savait tous.
Tout le monde savait que l’échéance était proche mais lui n’y a jamais cru."

Ses proches lui cachaient-ils la vérité ou Johnny ne voulait-il pas la voir ?
Le rockeur tant aimé est aujourd’hui dans le cœur de tous les Français.

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

X
... sur les réseaux :