PROVOC ... la chronique de Rachid Walafi (alias Nicolas Bedos) après les attentats de Paris (vidéo)


Samedi soir dans l’émission de Laurent Ruquier On n’est pas couché Nicolas Bedos a joué la provoc’ en réagissant à propos des attentats de Paris qui ont terrorisé la France.

Dans cette chronique choc de plus de 10 minutes, le Français n’y a pas été de main morte. Affublé d’une barbe, Nicolas Bedos s’est présenté en tant que Rachid Walafi, un musulman pratiquant. Il s’adressait «à toute la bourgeoisie qui se sent taquinée par l'idée que tous les arabes de France et de Nevers seraient des djihadistes», pour «montrer le bon visage de l'Islam».

L’humoriste s'est déclaré être Charlie ...

"Moi je vous le dis ce soir (...) J'y suis pour rien du tout dans les attentats (...) Vous pouvez demander à ma mère, à ma soeur... A 11h32 et des poussières (...) on était tout gentiment en train de jouer à la Wii (...) C'est pas mon délire le Djihad. Moi, je suis Charlie"

"Des millions et des millions de musulmans français pacifiques"

Nicolas Bedos s'est ensuite excusé pour cet accent grossier, une caricature, dans ce pays en deuil entre autres, de ses dessinateurs fétiches, Charb, Cabu, Wolinski...

"Le plus bel hommage qu'on puisse rendre, je crois, à Charlie, c'est de continuer le boulot. Continuer à tenter le Diable, à faire des choses parfois drôles, idiotes, téméraires ou vulgaires".

Et d’ajouter ...

"On peut se moquer de certains connards de banlieue sans être Zemmour, on peut critiquer la politique d'Israël sans être Dieudonné. Il n'y a pas d'un côté les amalgames d'une bande de cons, et de l'autre côté la barbarie d'une bande de dingues. Entre ces camps-là, il y a des millions et des millions de musulmans français pacifiques, consternés par ce qui s'est passé. C'est à eux que je m'adresse".


Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

X
... sur les réseaux :