Quand cette fille de 12 ans est morte, ses parents ont découvert derrière son miroir... quelque chose de vraiment émouvant


À l’âge de douze ans, Athena Orchard a appris qu’elle était atteinte d’un cancer osseux. Elle s’est réveillée un matin et a découvert une bosse sur son crâne, ce qui, pour une fillette de douze ans, n’avait rien d’inquiétant… jusqu’à ce qu’elle perde connaissance le jour de Noël.

Peu de temps après, les médecins lui ont annoncé qu’elle souffrait d’un cancer osseux. Sa seule chance de survie était un traitement intense de chimiothérapie.

quand-cette-fille-de-12-ans-est-morte-ses-parents-ont-decouvert-derriere-son-miroir-quelque-chose-de-vraiment-emouvant

Malheureusement, son combat contre le cancer n’a pas duré très longtemps, et le mercredi 28 mai 2014, elle s’est éteinte, en laissant derrière elle un message d’espoir pour ses parents dévastés par sa mort.

Car derrière le grand miroir de la chambre d’Athena, ils ont trouvé des notes écrites à la main.

quand-cette-fille-de-12-ans-est-morte-ses-parents-ont-decouvert-derriere-son-miroir-quelque-chose-de-vraiment-emouvant2

Et une fois qu’ils ont lu les mots de leur fille, ils ont compris que malgré le cancer, Athena ne s’était pas laissé abattre par sa maladie. Malgré celle-ci, son esprit était toujours bien vivant.

quand-cette-fille-de-12-ans-est-morte-ses-parents-ont-decouvert-derriere-son-miroir-quelque-chose-de-vraiment-emouvant3

Voici quelques extraits de ce qu’elle avait écrit derrière son miroir. Cela vous donnera peut-être envie de pleurer, mais aussi probablement de sourire. Grâce à ces mots gribouillés à l’arrière d’un miroir, Athena est un exemple à suivre pour nous tous : 

“Le bonheur, ça ne dépend que de nous.

Tout le monde ne peut pas avoir une fin heureuse, mais c’est le voyage qui compte, pas la destination.

Le sens de la vie, c’est d’avoir une vie pleine de sens.

La différence entre l’ordinaire et l’extraordinaire, c’est simplement un petit extra.

Le bonheur est une direction, pas une destination.

Merci d’exister. Soyez heureux, libre, ayez foi, restez toujours jeune.

Vous connaissez mon nom, mais pas mon histoire.

Vous avez entendu parler de mes actions, mais pas de ce que j’ai traversé.

L’amour c’est comme le verre, c’est superbe, mais ça se brise très facilement.

L’amour est rare, la vie est étrange, rien ne dure et tout le monde change.

Chaque journée est unique, aussi il faut en profiter au maximum. Car peut-être que demain, vous serez atteint d’une maladie incurable.

La vie n’est décevante que si vous la traitez ainsi.

Si quelqu’un vous aime, alors cette personne ne vous laissera jamais tomber, quelle que soit la situation.

La vie est pleine de hauts et de bas, et sans les bas, les hauts ne veulent rien dire.

J’attends de tomber amoureuse de quelqu’un à qui je pourrai déballer mon cœur.

L’amour, ce n’est pas trouver quelqu’un avec qui on pourrait vivre sa vie future, mais plutôt trouver quelqu’un dont l’on ne pourrait pas se passer dans le futur.

La vie est un jeu, et l’amour en est la seule récompense.”

Malgré sa maladie, Athena n’a jamais laissé son état influencer son point de vue sur l’existence, et sur la beauté de l’univers. Cet optimisme est une leçon à retenir pour nous tous, qui sommes toujours de ce monde.

C’est un aperçu splendide et honnête du quotidien d’une fillette qui avait toutes les raisons du monde d’être malheureuse, mais a choisi, au contraire, de ne voir que le côté positif de la vie.

Paix à son âme.

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

X
... sur les réseaux :