Quelques jours après sa mort au Bataclan, Gilles surprend sa femme


Fleuriste de 32 ans, Gilles Leclerc était aussi un immense fan des Eagles of Death Metal et en tant que tel, il n'aurait voulu pour rien au monde manquer un de leurs concerts.

Ravis de partager ce moment ensemble au Bataclan, Gilles et son épouse Marianne avaient pris un selfie, un verre à la main, quelques minutes avant le début du concert et du cauchemar avec l'arrivée des terroristes. Prêts à faire la fête, les deux tourtereaux sont à cette seconde à mille lieues de deviner le destin funeste qui les attend.

Le cliché des deux Parisiens est devenu l'une des images fortes de l'après-attentat.

quelques-jours-apres-sa-mort-au-bataclan-gilles-surprend-sa-femme
Peu avant le drame, les deux tourtereaux avait pris un dernier selfie

"On a espéré jusqu'à la dernière minute. Jusqu'à ce qu'on le voie"

Les yeux rivés sur cette photo, la famille de Gilles est restée trois jours durant dans l'attente insoutenable d'un appel leur donnant de bonnes nouvelles de leur enfant, espérant qu'il soit localisé dans l'un ou l'autre hôpital de la capitale, jusque là incapable de donner signe de vie. Malheureusement, l'appel fut un déchirement. "Nous avons espéré jusqu'à la toute dernière minute", explique sa mère Nelly. "Ce n'est que quand nous l'avons réellement vu que ça a été fini. Que la dernière lueur d'espoir s'est envolée. C'était très difficile. Gilles et Marianne ne pouvaient pas être l'un sans l'autre, c'était des âmes soeurs. Ils s'adoraient. Jamais un mot plus haut que l'autre entre eux".

Invitée par la journaliste de CNN à exprimer ce qu'elle voudrait dire au terroriste qui a tiré sur son fils, elle est résignée et incrédule à la fois: "Je lui dirais qu'il ne mérite même pas d'être considéré comme un être humain, il ne fait pas partie de l'humanité, c'est impossible. Même les animaux ne font pas ça entre eux. C'est un monstre".

"Même mort, elle dit qu'il arrive à la surprendre"

En larmes, la mère se remémore son fils comme un homme tendre et touchant, gentil et toujours prêt à aider les autres. "C'est horrible", articule-t-elle. Puis, la journaliste évoque un magnifique bouquet de 200 roses dans un vase posé sur une table derrière Nelly et sa fille, la soeur de Gilles. Les fleurs étaient pour sa femme. "C'était pour lui prouver encore une fois, lui démontrer son amour. Elles devaient être livrées pour leur anniversaire de mariage, quelques jours à peine après le concert. Malheureusement, il n'aura pas eu le temps de lui offrir, il est mort juste avant. Nous avons été les messagères", explique Alexandra, sa soeur. "Marianne dit que même mort, il arrive encore à la surprendre".

gilles-surprend-sa-femme-buquet-fleur

Au sujet de son frère, elle est également pleine d'admiration: "Mon frère était un garçon très spécial. Il faisait de belles choses, mais jamais par intérêt. Il ne le faisait que parce que ça le rendait heureux d'aider, ou de partager. Il était toujours là pour tout le monde". Sa mère, Nelly, conclut sur son fils: "Il sera toujours au fond de mon coeur mais je ne pourrai plus jamais le toucher".

Lieu de recueillement

Le Nelly Flowers, magasin où Gilles travaillait avec ses parents, est devenu un mausolée pour tous les gens qui ont croisé son chemin. Bougies, fleurs, signes de paix, mots touchants et souvenirs jonchent le sol et le grillage en hommage à cet homme tendre qui a payé de sa vie pour sauver sa femme.

Source : 7sur7

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

X
... sur les réseaux :