SCOOP - Jamel Debbouze brise le silence sur son handicap ... touchant.


Jamel Debbouze évoque son handicap. Le comédien et humoriste s'en est d'ailleurs inspiré pour son film Pourquoi j'ai pas mangé mon père.

Le 8 avril prochain, Pourquoi j’ai pas mangé mon père sortira au cinéma. Le film d'animation suit les aventures d’Édouard, fils aîné du roi des Simiens (les pré-humains) rejeté par sa tribu car considéré comme trop malingre.

Un long-métrage pour lequel l'humoriste et comédien a puisé dans ses expériences personnelles, notamment son handicap.

scoop-jamel-debbouze-brise-le-silence-sur-son-handicap-touchant

A l'âge de 15 ans, ce dernier a en effet été percuté par un train et perdu l'usage de son bras droit, qu'il cache en permanence dans sa poche.

"J’ai mis beaucoup de moi dans le film. Il parle d’amitié, d’amour, d’exclusion. Être exclu, ça te marque. Édouard est rejeté par les Simiens, comme une partie des gamins de banlieue par la société", a-t-il expliqué dans une interview accordée au magazine du Parisien.

"Mon accident a décuplé mes forces. Tout sort plus vite et plus fort. Résultat, je n’ai pas accepté les cases dans lesquelles on me mettait : arabe, petit, handicapé, moche… Moi, je me vois beau, sur un cheval blanc. Il ne faut pas voir son sort comme une fatalité. Quand t’as aucune chance, saisis-la (rires) !", a-t-il ajouté en évoquant le rejet dont il a fait l'objet.

''Édouard se fait d’abord jeter de l’arbre parce qu’il n’est pas comme les autres. Comme moi. La seule chose qui le raccorde à la vie, c’est l’autre. C’est par le regard de l’autre que l’on existe'', a-t-il expliqué en précisant qu'il était obligé de donner de la confiance à sa fille.

S'il évoque des thèmes qui lui sont chers, Jamel Debbouze n'évoque cependant pas dans son film les attentats de janvier, qui a touché la rédaction de Charlie Hebdo.

Le comédien et époux de Mélissa Theuriau, également au casting de son long-métrage, a ainsi révélé que ses événements l'avaient bouleversé, tout en ajoutant que les habitants des banlieues vivaient "la crise d'identité depuis leur naissance".

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

X
... sur les réseaux :