Smartphone : c'est fini pour l'une des marques les plus emblématiques ... Adieu NOKIA ... RIP


C’est une page de l’histoire de la téléphonie qui se ferme ...

Après avoir racheté Nokia, Microsoft a annoncé renoncer au nom historique de l’entreprise finlandaise pour ses futurs téléphones.

Acteur majeur du monde des télécommunications depuis les années 1990, Nokia a connu des hauts et des bas.

Pour les Nostalgiques ou les plus jeunes qui voudraient découvrir les dinosaures de la téléphonie mobile ... voici une petite rétrospective ...

1. Nokia Mobira Senator

En 1982, Nokia a inventé le premier téléphone pour voitures en utilisant la norme Nordic Mobile Telephone, technologie analogique de première génération en vigueur en Scandinavie. Le téléphone pesait à l’époque 10 kilogrammes.

Nokia-Mobira-Senator

 

2. Nokia Mobira Cityman

En se débarrassant du boîtier du Senator, Nokia a réussi à créer le premier téléphone mobile de l’histoire, le Cityman. Il pesait près de 750 grammes et coûtait environ 5.500 $ (environ 4350 €). Ce téléphone a connu son heure de gloire quand l’ancien président de l’Union soviétique Mikhaïl  Gorbatchev a été aperçu en train de l’utiliser. Le téléphone a alors gagné le surnom de « Gorba ».

Nokia-mobira-cityman

 

3. Nokia 1011

Le Nokia 1011, sorti en 1992, est le premier téléphone utilisant la norme GSM. Avec une autonomie de 90 minutes en communication et une mémoire limitée à 99 numéros, on était bien loin des standards actuels.

Nokia-1011

 

4. Nokia 2110

Sorti en 1994, le Nokia 2110 possédait à l’époque un système d’exploitation très avancé. C’était le premier téléphone à contenir un carnet d’adresses, des sonneries supplémentaires, ainsi que le jeu Snake ! Il est également le premier téléphone à contenir la fameuse sonnerie Nokia Tune adaptée de Gran Vals par Francisco Tarrega.

Nokia-2110

 

5. Nokia 9000 Communicator

Le Communicator, sorti en 1996, est le premier téléphone tout-en-un de Nokia. Il incluait les e-mails, la navigation Internet, la fonction fax et la possibilité de créer des feuilles de calcul. Son prix élevé (800 $, environ 630 €) a été un frein à son succès auprès du grand public.

Nokia-9000-communicator

 

6. Nokia 3210

Le Nokia 3210 est sorti pendant l’âge d’or de la firme finlandaise, en 1999. Grand succès commercial, il était disponible en six coloris différents, incluait les dessins par MMS, des sonneries supplémentaires et 4h30 d’autonomie en communication (pour comparaison, l’iPhone 6 tient environ 12 heures). Il a été vendu à 160 millions d’unités.

Nokia-3210

 

7. Nokia 6650

En 2002, Nokia a sorti le premier téléphone 3G au monde, le Nokia 6650. L’année suivante, le Nokia 1110, vendu à 130 $ (environ 100 €) a été écoulé à plus de 200 millions d’unités.

Nokia-660

 

8. Nokia N-Gage

En 2003, Nokia a fait un appel du pied à la communauté des gamers en sortant la N-Gage,  un téléphone qui faisait également office de console de jeux portable. En raison de son prix (300 $, environ 235 €) il n’a pas eu le succès escompté, et a été écoulé à 3 millions d’unités seulement.

Nokia-Ngage

 

9. 5800 Xpress Music

En 2008, le Nokia 5800 a été le premier téléphone tactile du constructeur finlandais. Cependant, Apple et Google dominaient déjà le marché des smartphones à sa sortie. Durant les deux ans qui ont suivi, Nokia a dû se séparer de 3500 employés, malgré des ventes en hausse.

Nokia-5800

 

10. Nokia Lumia 800

En 2011, Nokia a sorti son premier téléphone fonctionnant sur Windows Phone. Le Nokia Lumia 800 a bénéficié d’un accueil plutôt bon de la part de la presse spécialisée pour le premier partenariat de Microsoft et de Nokia.

Nokia-lumia-800

 

11. Nokia Lumia 920

Le partenariat entre Nokia et Microsoft s’est confirmé avec la sortie du Nokia Lumia 920, un téléphone de qualité mais qui pâtit de la pauvreté de l’écosystème Windows Phone par rapport à iOS ou Android.

Nokia-lumia-920

 

Mine de rien, cette rétrospective donne un petit coup de vieux. Après 30 ans de téléphonie, le nom Nokia est voué à disparaître ...

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

X
... sur les réseaux :