SOUTIEN - Nikos Aliagas est en deuil ...


Triste nouvelle ...
"Nikos Aliagas" vient de perdre de son héros ... son père Andréas, qui était âgé de 78 ans.

C'est une douloureuse épreuve que Nikos Aliagas traverse.
A 78 ans, nous apprend Pure people, son père Andreas.
Il s'est éteint dans son pays, en Grèce, dans un hôpital d'Athènes, après s'être vaillamment et longtemps battu contre la maladie.
Nikos était très fier son papa avec lequel il entretenait un lien extrêmement fort.
Si, pour l'heure, nous ne connaissons pas les circonstances exactes de son décès, on imagine dans quel désarroi doit actuellement se trouver présentateur de The Voice.
Car, comme Comme le présentateur de the Voice aime le rappeler, s'il est l'homme qu'il est devenu, c'est grâce son père.
Tailleur de métier, Andréas est arrivé en France à l'âge de 25 ans sans un sou.
Travailleur acharné, il avait réussi à se faire un nom, travaillant pour de grands couturiers tel que Dior.
C'est lui notamment qui avait conçu les élégants costumes d'Alain Delon dans le film Borsalino.
Andreas lui a notamment appris à garder les pieds sur terre et à rester humble .

"Dans ce métier, on peut vite devenir dingue.
Mon père a toujours été clair : 'Cette lumière n'est pas à toi. Donc, quand tu viens chez nous, tu la laisses dehors. Essaie juste d'être digne et ce sera très bien'" confiait l'animateur à nos confrères de Paris Match en 2015.

Andreas suivait avec attention la carrière de son fils et aussi son look :

"Un beau costume se porte fermé.
Mon père est tailleur.
Quand il regarde mes émissions, il ne prête attention qu'à mes vêtements.
Je sais, grâce à lui, qu'un costume se porte fermé.
Les manches doivent avoir une taille précise afin de laisser voir un bout de la chemise, mais pas trop non plus.
Et, très important, les épaules ne doivent pas rebiquer", expliquait-il au Parisien.

Il avait notamment assisté en mars 2016 à l'inauguration de l'expo photo de son fils Corps et âmes à la conciergerie de Paris, où Nikos, dans son discours, lui avait rendu hommage.

Mon père, ce héros
Très admiratif d'Andreas Aliagas, "qu'il porte aux nues comme un héros", comme il le déclare lui-même, Nikos avait tenu à donner lui rendre hommage en donnant son prénom à son fils, né le 5 octobre en 2016 , le deuxième enfant que lui a donné la belle Tina.

"Mon père a connu la dicta­ture, la fami­ne...
Il est venu [en France] avec rien, avec une vali­­se...
Il a connu des AVC, il a eu des histoi­res...
Mais mon père fait partie d'une géné­ra­tion de pudiques.
Ils ne se plaignent pas", racontait l'animateur de TF1 sur le plateau de Salut les Terriens en avril 2016.

Le papa de Nikos , Andreas Aliagas, était né le 21 mai 1938.
Il aurait célébré son anniversaire dans quelques jours.
C'est donc une petite partie de lui-même que Nikos Aliagas vient de perdre avec le décès de son héros.

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

X
... sur les réseaux :