VIOLENT ! Raphaël DÉMOLIT Andréane, l'Ange Anonyme ... et il LA DÉTRUIT !!!


Visiblement, Nadège n'est pas la seule à ne pas trop apprécier Andréane dans Les Anges 8 ... la preuve avec Raphaël qui a comparé l'Ange anonyme au "chiffre 0".

Andréane, un "ovni" qui "sert à rien"

Pour récolter de l'argent pour l'association ELA, Nadège, Raphaël, Jeff et Andréane doivent survivre 24h en pleine nature.
Mais la Barbie humaine n'y met pas vraiment du sien, à tel point qu'elle agace même l'ancien candidat de Koh Lanta, pourtant sous son charme.
Et quand elle n'ose même pas se mettre de l'eau sur le visage, Raphaël la tacle avec humour : "Andréane c'est le chiffre 0. Elle sert à rien (...) C'est vraiment un ovni".

violent-raphael-demolit-andreane-lange-anonyme-et-il-la-detruit-1

Et pendant ce temps là ...

Ricardo et Mélanie en mode relooking

Ricardo et Mélanie reçoivent un appel de leur agence de mannequins, qui leur annonce qu'ils ont rendez-vous chez un coiffeur pour un relooking.
Seum Woman n'est pas ravie, bien au contraire : "En général je commence à pleurer dès que le ciseau arrive".
Et quand elle découvre le résultat - à peine quelques centimètres en moins, elle n'est pas plus heureuse : "Mes cheveux sont courts. J'ai envie de pleurer, je suis dépitée".
Bref, tout l'inverse de Ricardo : "J'aime bien ma gueule. Ça change de la choucroute".

Le tribunal de Dimitri

Accusé d'être le playboy des Anges 8, Dimitri décide de s'expliquer avec tous les autres candidats, pour prouver à Aurélie qu'il est sincère avec elle.
Le ton monte et seule Jazz semble prendre la défense de l'Ange anonyme

"Le fait qu'il prenne la parole et qu'il se mette toutes les filles à dos pour Aurélie, je trouve ça très remarquable et ça me prouve qu'il veut vraiment être vrai avec ma copine".

De son côté, la bimbo des Marseillais semble pardonner au bodybuilder :

"Je suis déçue donc j'ai besoin de digérer le coup. Après je ferme pas la porte pour autant. Je lui laisse le droit à l'erreur."

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

X
... sur les réseaux :